Ulla von Brandenburg - artiste associée 2022

Résidence

Avec son nouveau projet artistique et culturel intitulé « Ce que les artistes nous disent de la transformation du monde », le Frac Picardie s’associe chaque année à un.e artiste qui sera mobilisé.e autour de différents projets. Que ce soit avec des artistes confirmé.e.s ou de jeunes talents, notre équipe pourra mettre en place des temps de rencontre, des accrochages in situ et hors les murs ou des ateliers pédagogiques.

Pour l’année 2022, le Frac Picardie ouvre son camp de base à Ulla von Brandenburg, artiste installée dans le département de l’Aisne. Cette collaboration s’envisage comme un laboratoire vivant de créations et d’expérimentations, en discussion avec nos partenaires et en écho au territoire amiénois.

Reconnue internationalement, l’œuvre d’Ulla von Brandenburg joue sur l’espace, en mettant en scène dans ses expositions les différents médiums qu’elle utilise (installations, films, aquarelles, performances, …). Le Frac Picardie propose, de juin à novembre 2022, de découvrir toute cette palette de formes artistiques lors de rendez-vous à Amiens et dans le sud de la Région Hauts-de-France. Ne se limitant pas au seul format de l’exposition, ces rencontres se déploieront au plus proche des habitants avec des installations in situ, des soirées de projections et de débat, des master class ou encore des publications.

Visuels : Vue exposition Palais de Tokyo, 2020 © Aurélien Mole
Portrait de Ulla von Brandenburg © Jan Northoff

Présentation du projet artistique

Portrait de l’artiste

Ulla von Brandenburg est une artiste allemande née en 1974 à Karlsruhe et installée à Paris depuis 2005. Après une formation en scénographie à Karlsruhe et une brève incursion dans le milieu théâtral, elle se forme à la Hochschule für Bildende Künste à Hambourg. Son œuvre se caractérise par la diversité des supports et des médiums (installations, films, aquarelles, peintures murales, collages, performances…) qui se répondent les uns aux autres et qu’elle met en scène en fonction des espaces d’exposition.
Maîtrisant parfaitement les codes de la scénographie, nourrie de littérature, d’histoire des arts et d’architecture mais aussi de psychanalyse, de spiritisme et de magie, elle emprunte aussi bien aux rituels ésotériques et aux cérémonies populaires qu’aux mécanismes et aux codes du théâtre pour explorer la construction de nos structures sociales. Masques, costumes, décors et accessoires relevant de différentes traditions populaires lui permettent ainsi de transgresser symboliquement les normes et les hiérarchies en mêlant subtilement la réalité et les apparences dans des mises en scènes théâtrales.*

Reconnu internationalement, son travail a fait l’objet de nombreuses expositions personnelles comme récemment au Palais de Tokyo, Paris (2020), au MRAC à Sérignan (2019), à la Whitechapel Gallery à Londres (2018), au Musée Jenisch Vevey en Suisse (2018), au Kunstmuseum de Bonn (2018), au Perez Art Museum de Miami (2016) ou encore au Contemporary Art Museum de Saint Louis (2016).

Ses œuvres font partie de collections prestigieuses comme celle de la Tate Modern à Londres, du Mamco à Genève, du Centre Pompidou à Paris, GAM, Turin ou du Mudam à Luxembourg. Son travail est représenté par la galerie Art : Concept à Paris, la galerie Pilar Corrias à Londres, la Produzentengalerie à Hambourg et la galerie Meyer Riegger à Karlsruhe.

*Texte : Palais de Tokyo, Paris, 2020