Journées européennes du patrimoine

Rencontre

À l’occasion des Journées européennes du patrimoine, nous vous proposons plusieurs rendez-vous avec l’Art du 15 au 17 septembre 2022.

DISCUSSION - JEUDI 15 SEPTEMBRE 2022 

Lieu : Maison du Théâtre d’Amiens Métropole
Durée : 1h
Information pratique : Entrée gratuite dans la limite des places disponibles (30 places)

PARTIE 1
Horaire : 18h30
Conversation entre l’artiste Jean-Christophe Norman et Sally Bonn, critique et Maître de conférences en esthétique à l’Université Jules Verne autour des gestes d’écriture de Jean-Christophe Norman et de son nouveau projet Les Mille et Une Nuits.

PARTIE 2
Horaire : 19h30
Apéritif et visite des coulisses de la Maison du Théâtre pour celles et ceux qui le souhaitent.

🙏 Merci à la Maison du Théâtre de nous ouvrir ses portes

CONFÉRENCE - VENDREDI 16 SEPTEMBRE 2022

UN TEMPS FORT PROPOSÉ PAR LE FRAC PICARDIE ET ORERA MUNDI ET EN PARTENARIAT AVEC LE CINÉ ST-LEU, ART ET JARDINS HAUTS-DE-FRANCE ET LA LIBRAIRIE PAGES D’ENCRE

Depuis septembre 2021, Opera Mundi propose, à l’invitation du Frac Picardie Hauts-de-France un cycle de rencontres pluridisciplinaires autour des notions de paysage du vivant. Ces temps de rencontres, de débats et conférences originaux se développent en compagnie de penseurs, chercheurs et artistes, qui nous invitent à mettre en perspective le changement environnemental et ses effets, tant local que global.

Ce troisième temps fort s’articule autour de deux nouveaux rendez-vous pour penser l’écologie des relations entre humains et non-humains avec la philosophe Vinciane Despret et le paysagiste Gilles Clément.
Ces deux penseurs majeurs de l’écologie nous invitent à faire un pas de côté pour réinterroger nos certitudes sur les paysages, le vivant et les interactions qui s’y déploient.
Car le paysage n’est pas seulement une vue que nous regardons et pouvons apprécier pour des raisons esthétiques et sensibles. Il n’est pas seulement un rapport au territoire et au monde, un point de vue sur le réel. Il est aussi un lieu et un milieu que nous traversons, et où nous vivons, cohabitons et interagissons avec les autres espèces qui le peuplent et le composent.

À l’occasion des Journées européennes du patrimoine, le vendredi 16 et samedi 17 septembre à 18h30, deux conférences grand public sont proposées au Cinéma Saint-Leu à Amiens.

À l’issue des conférences nous vous invitons à partir de 20h à l’Île aux fagots, situé au 56 rue du Vivier à Amiens pour un débat avec les conférenciers les 16 et 17 septembre.
Autour d’un verre offert, ce temps est celui d’une discussion conviviale et sonorisée avec les conférenciers.
Nous aurons le plaisir d’accueillir La Librairie Pages d’Encre qui mettra en vente des ouvrages de Vinciane Despret et Gilles Clément.

Conférence - FAIRE HISTOIRE AVEC LES ANIMAUX

Réserver votre place ici

Vinciane Despret développe une pensée foisonnante et d’une grande acuité sur ce qui nous lie au vivant, et compte aujourd’hui comme l’une des figures centrales de la pensée écologique mondiale.
Philosophe des sciences et psychologue, professeure à l’Université de Liège et l’université libre de Bruxelles, elle s’est spécialisée dans l’éthologie – l’étude du comportement des animaux – et l’anthropologie.
Que ce soit à travers l’étude de notre relation à la vie animale comme des pratiques de connaissances chez les scientifiques, elle lie ces deux disciplines pour tenter de cerner « les conséquences politiques de nos approches théoriques ».
Intellectuelle de l’année du Centre Pompidou à Paris en 2021, commissaire de l’exposition Bêtes et hommes à la Cité des Sciences de La Villette, à Paris, son travail a été plusieurs fois distingué et est internationalement reconnu.

CONFÉRENCE - SAMEDI 17 SEPTEMBRE 2022

Conférence ABÉCÉDAIRE® JEUNE PUBLIC

Réserver votre place ici

V comme Voyage ou comme Vert, C comme Chenille, G comme Graine…
En tirant au sort 6 lettres initiales, les enfants découvrent avec Gilles Clément les possibilités de définition d’un paysage et les êtres qui y cohabitent. Une rencontre événement avec l’un des plus fameux paysagistes français dont les réflexions irriguent la pensée écologique contemporaine.

CONFÉRENCE - SAMEDI 17 SEPTEMBRE

Conférence - PAYSAGE DU VIVANT
Partenaires : Opera Mundi ; Ciné St Leu
Intervenant : Gilles CLÉMENT, paysagiste et philosophe
Lieu : Ciné Saint Leu, Amiens
Horaire : 18h30 ; ouverture au public à partir de 18h
Durée de la conférence : 1h suivie d’un Apero Mundi
Information pratique : Entrée gratuite sur réservation

Réserver votre place ici

Le paysage du vivant est une réponse à l’opportunisme biologique des êtres vivants en quête de lieux de vie. Où s’installer ?
Il est d’autant plus complexe que la diversité du vivant qui le compose est variée. Un désert peut être regardé comme un paysage du vivant car il y a toujours des habitants en zone désertique mais sa lecture est simplifiée. Il s’agit d’un écosystème limité. Une forêt tropicale se présente à l’inverse comme un paysage du vivant aux échanges multiples, parfois difficiles à décrypter tant ils semblent entremêlés et foisonnants.
Les paysages du non-vivant sont ceux qui ont été transformé en support d’industries et de monocultures par l’exploitation des territoires. Ils constituent les espaces ouverts les plus pauvres en vie pour des raisons de rentabilité concernant un seul produit, une seule espèce animale ou végétale.
Une ville peut être considérée comme un paysage qui exclut le vivant non humain mais elle peut aussi être regardée comme un lieu d’accueil à une diversité chassée de partout ailleurs en utilisant tous les interstices offerts par l’urbanisme.

Gilles Clément est un jardinier-paysagiste de renommée internationale. Il est professeur émérite à l’École Nationale Supérieure du Paysage à Versailles (ENSP) et a été titulaire de la Chaire de Création artistique au Collège de France (2011-2012).
Théoricien du jardin, écologiste humaniste engagé, ses réflexions s’articulent autour de quatre grands concepts : le Jardin en mouvement, le Jardin planétaire, le Tiers-paysage et le Jardin de résistance.
Il a conçu et créé de nombreux jardins publics comme le Parc André Citroën et le Jardin du Quai Branly à Paris, les Jardins du Roi à Blois, les Jardins de Valloires dans la Somme, le Parc Henri Matisse à Lille, ou encore le Jardin des Méditerranées au Domaine du Rayol.

🙏 Merci au Ciné St-Leu de nous mettre à disposition la salle de cinéma.

PERFORMANCE - SAMEDI 17 SEPTEMBRE

Jean-Christophe Norman pratique un art de la dérive et de l’exploration urbaine. Il s’attache à matérialiser des contes ou des paraboles en s’immisçant dans le flux de grandes mégalopoles par le monde : Tokyo, Paris, Phnom Penh, New York, Buenos-Aires, Istanbul…
Le livre et la littérature occupent une place centrale dans sa pratique. Il s’empare des fictions pour interroger le monde contemporain. Les actions de J-C Norman sont, tout à la fois, longues et furtives. C’est un artiste qui cultive l’art de la trace : dessins, peintures, photographies, films, etc.

PERFORMANCE : Trompe-la-mort
L’artiste déambule dans le centre de la ville avec un des volumes des Mille et Une Nuits. Alternativement, il réécrit des fragments longs du livre sur le sol à l’aide de craies blanches et sous la forme d’une ligne continue. À d’autres moments le livre est frotté sur les maisons et édifices de la ville, et d’autres moments encore l’artiste réduit le geste d’écriture à la ligne pure tantôt avec, là encore, l’usage de craies blanches ou simplement avec le frottement de la main blanchie par la poudre de magnésie.
Une succession de gestes qui explore la « matière », les « matières » des 1001 nuits.
L’artiste ne précise jamais le lieu exact de son/ses interventions, créant de façon systématique la surprise de la rencontre avec les passants et les usages.