Pôles départementaux de diffusion

Principe énoncé en 2005 pour répondre aux attentes d’une diffusion plus ample et pérenne, les pôles départementaux de diffusion ont pour vocation de parfaire l’action d’aménagement culturel du territoire du fracpicardie et d’accroître l’audience de ses activités. A terme, les pôles créés participeront pleinement, aux côtés des autres partenaires culturels et éducatifs, à une offre équilibrée d’expositions sur les trois départements picards.

Situés à proximité de sites touristiques attractifs, ces pôles et leur projet artistique respectif sont définis avec les institutions culturelles associées qui les accueillent, dans le cadre de conventions pluriannuelles de partenariat (trois à cinq ans). Elles intègrent les conditions de requalification ou de création d’espaces d’exposition, et de collaboration avec le tissu culturel et associatif local.


Amiens
maison de la culture

Le fonds régional d’art contemporain de picardie a investi dès 1984 les espaces d’expositions de la maison de la culture d’amiens pour des présentations intermittentes plus ou moins amples, qui ont contribué à l’affirmation d’une action artistique dédiée aux dimensions contemporaines du dessin, comme le dessin sériel en 1996 ou en mouvement en 2008.
Institutions majeures en Picardie et émanations des politiques de décentralisation culturelle au service de la création artistique et du public, elles ont récemment scellé un partenariat plus pérenne dans le cadre d’une convention triennale qui sera renouvelée en 2016.
En 2012 cette collaboration a créé les conditions de présentation de la première rétrospective des néons de Jean-Michel Alberola « éclairage en groupe », accompagnée de l’édition d’un catalogue conçu par l’artiste.

 maison de la culture
 Jean-Michel Alberola | éclairage en groupe : exposition
 Jean-Michel Alberola | éclairage en groupe : diaporama
 exposition 2013


Beauvais
Galerie Nationale de la Tapisserie

De 2006 à 2011, la Galerie Nationale de la Tapisserie, dépendante de l’Administration du Mobilier National, a accueilli une fois par an une exposition importante du fracpicardie dans des espaces à la muséographie rénovée. Cette présence se poursuit à compter de 2013, dans le cadre d’un nouveau partenariat avec la Ville de Beauvais qui est devenue propriétaire du site.
La programmation d’expositions du fracpicardie y est actuellement interrompue en raison de la programmation de travaux de rénovation.

 Mobilier National
 Galerie Nationale de la Tapisserie
 exposition 2006
 exposition 2008
 exposition 2009
 exposition 2010
 exposition 2011
 exposition 2013-2014


Soissons
Arsenal de Saint Jean des Vignes

L’ancien gymnase de l’Arsenal de Saint Jean des Vignes, contiguë d’espaces d’expositions temporaires programmées par le Musée Municipal, est transformé en plusieurs salles dédiées à l’accueil des dessins muraux acquis par le fracpicardie.
Un programme pluriannuel assure le renouvellement de ces présentations de longue durée (de un an à deux ans pour certaines œuvres en raison de leur complexité de réalisation) qu’accompagnent ponctuellement d’autres expositions du fracpicardie dans les salles supérieures de l’Arsenal.
De mai 2007 à fin 2009, des œuvres de Jean-Michel Alberola, Pascal Convert, Sol LeWitt et David Tremlett y sont réunies.
Une nouvelle proposition a été mise en place au printemps 2012 pour une durée de 18 mois.
A signaler enfin sur le site de Saint Jean des Vignes, comme une opportunité de croisement entre histoire et création contemporaine, la présence du Centre d'Etude des Peintures Murales Romaines.

 Musée de Soissons
 Centre d'Etude des Peintures Murales Romaines
 Arsenal de Saint Jean des Vignes
 dessins muraux 2007-2009
 exposition 2007
 exposition 2008
 exposition 2010
 exposition 2011
 exposition 2012-2013
 exposition 2013-2014